Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les écrits de CHIDOUH ABBES
  • : Proviseur et ex prof de Français
  • Contact

Profil

  • CHIDOUH ABBES
  • Proviseur et ex prof de Français
  • Proviseur et ex prof de Français

Texte Libre

Le style incomparable du Coran, qui a été révélé il y a 14 siècles et la sagesse supérieure qu’il renferme sont des preuves irréfutables qu’il s’agit de la parole de Dieu. Mais le Coran possède aussi de nombreux attributs miraculeux prouvant qu’il est une révélation divine. L’un de ces attributs est le fait qu’un certain nombre de vérités scientifiques, que seule la technologie du vingtième siècle nous a permis de découvrir, étaient déjà affirmées dans le Coran voici mille quatre cents ans. Ces faits n’auraient pas pu être connus à l’époque de la révélation du Coran, et c’est là une preuve supplémentaire que le Coran est la parole de Dieu.

Recherche

Archives

30 août 2009 7 30 /08 /août /2009 01:53
http://rapidshare.com/files/273240420/DiCTiONNAiRE_Fr-Fr-Ar.rar.html



Il s'agit d'un dictionnaire  français/français d'abord ensuite il donne l'explication  en arabe il est vraiment à télécharger et à installer dans vos   PC. Essayez -le !!!!!vous n'avez rien à perdre
Repost 0
Published by Chidouh Abbes - dans Outils pratiques
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 17:52
       C'est toujours de sentiments  et par sentiments, que l'on écrit, On écrit aussi et surtout par ce que quelque chose ne peut être dit, ou mal dit, que seule l'écriture peut porter.L'écriture naît de l'impossibilité de la parole, de sa difficulté, de son échec.
   Il y'a les écrits qui remplacent la parole comme un ersatz, un substitut. Puis ceux qui la dépassent, qui touchent par là au silence. Ceux-là ne remplacent rien et sont irremplaçables.
Ce dont on ne peut parler, il faut l'écrire.
   Mais pourquoi s'écrire quand on peut se parler, quand on se parle effectivement? Parce qu'on ne peut pas toujours parler, ni de tout. Par ce que la parole peut faire obstacle à la communication parfois, ou la vouer aux bavardages. Par ce qu'il faut prendre le temps d'être seul, d'être vrai, par ce qu'il est doux de penser a l'autre en son absence, de lui dire la place qu'il occupe dans notre vie, même quand il n'est pas là, dans notre cœur, dans notre solitude. Et c'est ce que la parole ne saura jamais faire, puisqu'elle l'abolit….
Repost 0
Published by Chidouh Abbes - dans Billet
commenter cet article
29 août 2009 6 29 /08 /août /2009 00:35
Un petit gars demande a son père:
-Papa, quand je suis venu au monde, qui m'a donne mon intelligence?
-C'est surement ta mère répond le père, car moi j'ai encore la mienne
Repost 0
Published by Chidouh Abbes - dans humour
commenter cet article
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 15:19

     Aucun niveau n’est, dans l’absolu, plus acceptable qu’un autre. Cependant, les circonstances exigent la plus part du temps l’emploi à l’écrit d’un niveau de langue bien déterminé. A l’écrit, le langage courant comme le langage soutenu sont soumis à des exigences strictes :

1-Première exigence : La langue :

   Elle doit être d’une correction parfaite : l’auteur d’un texte, article  ou même un  petit message doit toujours le relire afin d’en corriger les fautes.  Et parmi les fautes jugées souvent inadmissibles ;  les grossièretés, les obscénités, les insultes et les vulgarités.

2-Deuxième exigence : Le niveau intellectuel :

   Celui qui écrit doit avoir l’avantage et le goût de l’écriture, quand il écrit, doit mettre en tête qu’il a en face de lui un public peut être plus cultivé que lui de ce fait il se trouve dans l’obligation de surveiller son « langage » parce que le destinataire enfin de compte ne lui pardonne pas et le juge à mort.

 

        Il est clair maintenant de savoir que pour écrire il faut être mûr et responsable, par voie de conséquence  ce message est adressé directement aux « gens » qui écrivent pour publier..
Repost 0
Published by Chidouh Abbes - dans Billet
commenter cet article
27 août 2009 4 27 /08 /août /2009 12:28
Une dame âgée se fait arrêter par la police
- "Y a-t-il un problème, Monsieur l'agent ?"
- "Oui, madame.Vous rouliez à une vitesse excessive."
    "Est-ce que je peux voir votre permis de conduire, SVP ?"
- "Je vous le donnerais bien, mais j'en ai pas."
- "Vous n'en avez pas ? "
- "Non. On me l'a retiré il y a 4 ans pour conduite en état d'ivresse."
- "Je vois… Est-ce que je peux voir la carte grise du véhicule ?"
- "Je n'en ai pas non plus."
- "Pourquoi ?"
- "J'ai volé cette voiture."
- "Vous l'avez volée ?"
- "Oui et j'ai tué le propriétaire."
- "Vous avez fait quoi! ?
- "Les parties du corps sont dans des sachets
en plastique dans la valise qui se trouve dans le coffre,
si vous voulez les voir."
L'agent regarde la femme et recule lentement dans sa
voiture pour appeler du renfort.
Quelques minutes après, 5 voitures de police entourent
la voiture de la vieille dame. Un officier s'approche
lentement, tenant un pistolet. Il dit à la vieille dame :
- "Madame, veuillez sortir lentement de votre véhicule,
les mains en l'air !"
La vieille dame s'exécute. Elle s'adresse à l'officier
qui la tient en respect :
- "Y a-t-il un problème, Monsieur l'officier ?"
- "Mon collègue m'a dit que vous avez volé cette
voiture et assassiné son propriétaire."
- "Assassiné le propriétaire ?
Êtes-vous sérieux ?"
- "Oui, pourriez-vous SVP ouvrir la valise dans
le coffre de votre voiture ?"
La vieille dame ouvre la valise qui ne contient rien
de plus qu'une plus petite valise vide.
L'officier de police reprend :
- "Est-ce votre voiture, madame ?"
- "Oui, voici la carte grise et l'attestation d'assurance
à mon nom."
L'agent qui l'a arrêtée est tout à fait surpris. L'officier le regarde courroucé, puis se tourne à nouveau vers la vieille dame :
- "Mon collègue m'a dit aussi que vous n'avez pas de permis de conduire."
La vieille dame fouille dans son sac à main, en tire son permis et le montre à l'officier. Celui-ci l'examine attentivement, puis le lui rend, tout penaud.
- "Merci madame. Je suis vraiment confus. Mon collègue m'avait dit que vous n'aviez pas de permis, que vous aviez volé cette voiture et que vous aviez assassiné le propriétaire !"
- "Je parie que ce menteur vous a aussi dit que j'allais trop vite..."

Repost 0
Published by Chidouh Abbes - dans humour
commenter cet article
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 18:51

Voici le genre de propos qui me met de bonne humeur !!!!!

1. Dans la phrase ''Le voleur a volé les pommes'', où est le sujet ?

- En prison.

2. Le futur du verbe ''je baille'' est... ?

je dors.

3. Que veux dire l'eau ''potable'' ?

- C'est celle que l'on peut mettre dans un pot.

4. Qu'est-ce qu'un oiseau migrateur ?

 C'est celui qui ne peut se gratter que la moitié du dos.

5. Que faire la nuit pour éviter les moustiques ?

Il faut dormir avec un mousquetaire.

6. À quoi sert la peau de la vache ?

Elle sert à garder la vache ensemble.

7. Pourquoi le chat a-t-il quatre pattes ?

Les 2 devant servent à courir, les 2 derrière à freiner.

8. Quand dit-on ''chevaux'' ?

Quand il y a plusieurs chevals

9. Qui a été le premier colon en Amérique ?

Christophe.

10. Complétez les phrases suivantes :

À la fin les soldats en ont assez...

...d'être tués.

Je me réveille et à ma grande surprise...

..je suis encore vivant.

La nuit tombée...

...le renard s'approcha à pas de loup.

11. Pourquoi les requins vivent-ils dans l'eau salée ?

Parce que dans l'eau poivrée, ils tousseraient tout le temps.

Ma préférée

12. L'institutrice demande : Quand je dis «je suis belle», quel temps est-ce ?

Le passé, madame.

Repost 0
Published by Chidouh Abbes - dans humour
commenter cet article
25 août 2009 2 25 /08 /août /2009 14:47

Dans un asile, un nouveau pensionnaire arrive.

Alors que deux infirmiers essayent de le ceinturer, il hurle :

-         Mais lâchez-moi ! Je suis l'envoyé de Dieu !

-         Un autre fou qui passe à côté lance :

-         - Ne le lâchez surtout pas, je n'ai envoyé personne...

Repost 0
Published by abbes - dans humour
commenter cet article