Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Les écrits de CHIDOUH ABBES
  • : Proviseur et ex prof de Français
  • Contact

Profil

  • CHIDOUH ABBES
  • Proviseur et ex prof de Français
  • Proviseur et ex prof de Français

Texte Libre

Le style incomparable du Coran, qui a été révélé il y a 14 siècles et la sagesse supérieure qu’il renferme sont des preuves irréfutables qu’il s’agit de la parole de Dieu. Mais le Coran possède aussi de nombreux attributs miraculeux prouvant qu’il est une révélation divine. L’un de ces attributs est le fait qu’un certain nombre de vérités scientifiques, que seule la technologie du vingtième siècle nous a permis de découvrir, étaient déjà affirmées dans le Coran voici mille quatre cents ans. Ces faits n’auraient pas pu être connus à l’époque de la révélation du Coran, et c’est là une preuve supplémentaire que le Coran est la parole de Dieu.

Recherche

Archives

17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 14:40

   Si on demande à quelqu’un : « qu’est-ce que la paix » ? Il répondra sans y réfléchir : « c’est le contraire de la guerre » comme quoi la paix ne s’explique que par la guerre. C’est vrai, l’histoire ne nous fournit que des exemples de paix violées, de guerres injustes et cruelles, de champs dévastés, de villes réduites en cendres. 
     Certes La paix peut être l’absence de la guerre, ça peut être la solidarité et le rejet de la violence,ça peut assurer l’équilibre de la société mais est-ce cela est suffisant pour définir la paix ?

   N’est il pas grand temps de donner une définition rationnelle de la notion de paix ??

Parce que à mon avis si les chefs des nations et les rois comprenaient le sens de paix, l’empire qui lui est dû, on ne les verrait point se livrer inconsidérément aux fureurs de la guerre; ils ne marqueraient point cet acharnement qui caractérise les bêtes féroces,ils s’apercevraient que le sang du citoyen se mêlerait à celui de l’ennemi; ce carnage inutile ne servirait qu’à cimenter l’édifice chimérique de la gloire du conquérant, et de ses guerriers turbulents; ils sauraient que le bonheur de leurs peuples est la première victime qui est immolée à leurs  caprices ou aux vues intéressées de leurs courtisans.

Partager cet article

Repost 0
Published by Chidouh Abbes - dans Billet
commenter cet article

commentaires

fatima 23/09/2009 21:22


c formidable,tout simplement!merci